Théâtre : un auteur, un prix, du théâtre

Le Prix Godot du Festival des Nuits de l’Enclave, initié en 2013 par Gilbert Barba directeur artistique du Festival des Nuits de l’Enclave de Valréas, Michel Azama, auteur en résidence et Michel Bellier, auteur chez Lansman, a pour objectif de sensibiliser les élèves de l’académie d’Aix-Marseille à l’écriture théâtrale contemporaine.
Ce dispositif de l’Académie d’Aix – Marseille, initié par le Festival des Nuits de l’Enclave en partenariat avec la DRAC, les éditions théâtrales, les éditions Espace 34, et en 2018 avec le Théâtre national de La Criée, s’inscrit dans le parcours d’éducation artistique et culturelle de l’élève.
Ce projet familiarise ainsi les élèves à un champ de la création littéraire qui pour la plupart du temps leur est inconnu : l’écriture théâtrale. C’est l’occasion de réfléchir aux exigences propres au style théâtral, de se rendre compte que la littérature est vivante et actuelle et de s’exercer à la dimension citoyenne et démocratique de tout échange et de toute décision.
Ce dispositif vise, par ailleurs, à favoriser la cohérence d’actions dans le cadre de la construction du parcours d’éducation artistique et culturelle, Un comité de pilotage composé des représentants de l’académie, des artistes référents du projet, de la DRAC a la charge de veiller au bon fonctionnement du dispositif (contenus, organisation, restitution).
Dans ce cadre, les élèves de l’option théâtre première ont eu à lire trois œuvres théâtrales : Midi nous le dira de Joséphine Chaffin ; Au loin les oiseaux de Manon Ona ; Philoxénia de Clémence Weill.
Après avoir travaillé sur ces trois pièces, le groupe a retenu Philoxénia.
Des élèves du conservatoire d’Avignon sont venus au lycée faire une lecture théâtrale d’extraits de ces trois pièces afin d’aider les élèves à affiner leur choix.
Le jeudi 31/01/2019 tous les élèves participant à ce dispositif avaient rendez-vous au collège de Sainte Cécile pour échanger et rapporter le vote de chaque groupe.
Pour le lycée, ce sont Gabrielle Basset et Tiphaine Prata qui représentaient le groupe.
 
 
C’est la pièce Midi nous le dira de Joséphine Chaffin  qui a été sélectionnée. Elle sera donc éditée aux éditions 34.

                                                      
 


















Gabrielle Basset et Tiphaine Prata  au travail avec d'autres élèves
 

Prix Godot : rencontre avec l'auteure.

Le jeudi 14 mars les élèves investis dans le dispositif académique du Prix Godot se sont retrouvés à Valréas pour présenter les morceaux choisis de Midi nous le dira  qu'ils avaient mis en espace. Nos première option théâtre travaillent avec Joelle Cattino, comédienne et metteuse en scène professionnelle. Ils ont également rencontré l'autrice : joséphine Chaffin et fait dédicacer leur livre.




Ils se sont retrouvés plus d'une centaine à la salle du Vignares

Ils  sont montés tour à tour sur les planches, ont eu un échange avec l'autrice et ont pu faire dédicacer avec plaisir le livre qu'ils ont acheté même si au dire de certains " c'est dommage d'avoir été obligé d'acheter une pièce que l'on a pas choisie ".



Quant à la rencontre avec l'autrice, voilà quelques phrases glanées au détour des conversations au retour : " Concernant les stéréotypes, je trouve qu'elle arrivait à tourner les réponses à son avantage " ; " moi, j'ai pu comprendre certaines de mes mauvaises impressions sur la pièce " ; " Voir les différentes représentations m'a permis d'apprécier davantage une pièce que je n'aimais pas au début " ; " Être sur le plateau devant les autres était stressant mais ça nous entraîne pour notre pièce ".

Voilà, Midi nous le dira va débuter une carrière aux éditions 34.
Quant à nos 17 élèves de première théâtre, ils ont rétrouvé  Philoxénia de Clémence Weill, pièce qu'ils avaient choisie et qu'ils montent pour vous en présenter des extraits le mardi 4 juin en soirée. 

D'ici là, ils vont peut être rencontrer Clémence Weill, en résidence à la Chartreuse de Villeneuve les Avignons.... À suivre

«